Visite guidée insolite, jouez à la boule bretonne à Guerlesquin

À une vingtaine de kilomètres du littoral, Guerlesquin, commune de patrimoine, unique en son genre, bourg de foire depuis des siècles, présente la particularité d’accueillir les amateurs du patrimoine dans son église et sa prison. Et c’est depuis la prison, qu’Henri, guide conférencier du Pays d’art et d’histoire, attend de pieds fermes les visiteurs, avec un stock de boules bretonnes qu’il destine à ses hôtes d’un jour. Rendez-vous le mardi matin, à partir de 10 h 30, pendant l’été.

 

La visite guidée de Guerlesquin, qu’on appelait autrefois le « Locronan trégorois » est déjà une expérience en soi. Le Présidial, la prison est un incontournable. On y met parfois des menottes à un visiteur dissipé pour créer l’ambiance. Mais cette année, elle devient ludique : chacun choisit une paire de boules bretonnes en arrivant et, entre deux commentaires éclairés de notre guide, des équipes se constituent et s’affrontent sur des allées de boules croisées au fil du parcours. On y apprend les gestes (il faut oublier la pétanque s’il vous plait !), le doigté, la force qu’il faut retenir parfois ou lâcher quand il s’agit de « tirer » et plus généralement les règles d’un jeu très convivial et très pratiqué en Bretagne et rarement partagé avec les visiteurs.

Initiation avant de se lancer

Début juillet, après une visite de la place et de son architecture particulière, c’est dans l’allée couverte que l’initiation s’est faite. Dix personnes, c’est deux doublettes et deux triplettes qui s’opposent entre elles. Les premiers essais sont plutôt laborieux, soit timides et trop courts, soit alertes et trop longs. Pendant ce temps, le « petit » est tranquille. Et puis quelques minutes plus tard, le jeu s’affine, les exclamations fusent, les applaudissements saluent les plus beaux coups.

Henri Bideau, le guide, habite Guerlesquin. Il connaît le centre de la commune comme sa poche et fait référence à notre culture générale : la renaissance, l’ancien duché de Bretagne, les foires d’autrefois, le Champs de mars, etc. À partir du patrimoine de Guerlesquin, il évoque la grande Histoire, dans une phrase et revient à l’histoire des habitants dans la suivante. La pierre devient menteuse, le puits taillé dans la pierre d’un mur limitrophe devient un outil du partage…

Le Boulou Pok

Entre deux parties de boules bretonnes classiques, comme on la pratique généralement en Basse-Bretagne, les visiteurs découvrent un jeu qui a la particularité de n’être pratiqué qu’à Guerlesquin : le « Boulou Pok ». Un privilège quand on connaît que les règles ancestrales de ce jeu impliquent que le joueur habite soit au sud, soit au nord de la commune et qu’il soit… un homme. Une manière étonnante d’imaginer le bourg de Guerlesquin, chaque année, le mardi gras lors du championnat du monde de « Boulou Pok ».

Dernière découverte du jour : la boule plombée de Morlaix, qui se joue sur de vrais « billards » sur la côte du Trégor finistérien (de Locquirec à Carantec, en passant par Morlaix). Une véritable curiosité, y compris pour les bretons !

Pour défier Henri à la boule bretonne, rendez-vous le mardi matin, à 10 heures 30 à l’office de tourisme de Guerlesquin.

Prix de la visite : 4 €. Tarif famille : 10 € (à partir de 4 personnes).

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Visite guidée insolite, jouez à la boule bretonne à Guerlesquin »

  1. Ping : Le Championnat du monde de Bouloù Pok à Guerlesquin | Baie de Morlaix Monts d'Arrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s