Portrait : Olivier Tallec, illustrateur en littérature jeunesse, bd et presse

Originaire de Morlaix, il demeure attaché à Plougasnou, lieu de ses vacances d’enfant. Les nuances de bleu du trégor, entre ciel et mer, l’auraient-il inspiré ? L’homme est discret.

Olivier Tallec, illustrateur

Il se met, très jeune, « à griffonner et recopier des scènes de batailles terribles ; comme beaucoup de garçons en somme »… et s’en fait une vocation. Après les arts appliqués à Paris, il commence à travailler comme graphiste, puis se consacre à l’illustration.

Toutes les histoires commencent par des rencontres…

Il n’était pas destiné à l’édition mais « en envoyant des dessins à droite à gauche » la maison Gallimard lui propose un premier projet jeunesse, puis un second…

Rita et Machin, Olivier Tallec, Gallimard

Depuis, plusieurs succès ont vu le jour, dont la série « Rita et Machin ». Les aventures de la petite fille au chien blanc (et rouge !) ont dépassé le public français ; la série est traduite dans une quinzaine de pays, mais c’est au Japon que l’univers s’est développé sur d’autres supports que le livre (il y a des produits dérivés allant de la peluche au stylo en passant par des sacs et une série télévisée). Cette série animée a été fait par les studios de Nippon Animation à Tokyo, au Japon, et a été diffusé sur la chaine NHK là bas.
Il est prévu qu’elle soit aussi diffusée en France mais la date n’est pas encore fixée.

L’édition jeunesse « est un domaine qui, en France s’est énormément développé et qui permet à certains illustrateurs de vivre de ce métier. »
Aujourd’hui, Olivier Tallec travaille aussi en presse (Libération, Le Monde , XXI etc..), et en bande dessinée (les Grands Soldats aux éditions Gallimard).

Les grands soldats, Olivier Tallec, Gallimard

Et la Bretagne dans tout ça ?

Une question nous chatouille : quand une aventure prendra t-elle racines en Bretagne ? Les pieds sur terre, il affirme « se lancer dans un projet qui a du sens avant de considérer la Bretagne comme prétexte. »
Nous patienterons donc. En attendant, retrouvez tous les travaux d’Olivier sur www.oliviertallec.fr

JPEG - 44.5 ko
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s