La Voie Verte 7 : sillonnez le Finistère à vélo

Quelques précisions pour ne pas se perdre en chemin

La Voie Verte est une voie réservée aux déplacements non motorisés. Elle est sécurisée et uniquement empruntée par les piétons, les cyclistes, les rollers (lorsque le revêtement le permet), les cavaliers… Elle est accessible aux personnes à mobilité réduite. Les Voies Vertes sont souvent d’anciennes voies de chemin de fer ou des chemins de halage.

Une Véloroute emprunte des tronçons de route à faible circulation motorisée. Plus particulièrement destinée aux cyclistes, elle relie les régions entre elles, traversent les villes dans des conditions adaptées. Les Véloroutes permettent de joindre les Voies Vertes entre elles.

La Voie Verte n°7, la « trans-finistérienne »

La voie verte n° 7 (la V7) relie Roscoff au nord, à Rosporden au sud  du Finistère, soit environ 130km.
C’est également un tronçon de l’Eurovélo n°1  (une Véloroute européenne de 8200 km le long des côtes) reliant le nord de l’Europe (Norvège – Cap Nord) au Portugal (Sagres – au Sud), via l’Irlande et l’Angleterre. Elle fait également partie de la Vélodyssée (Roscoff à Hendaye –1200km , dès juin 2012). 

Le tronçon Morlaix-Roscoff (30.5 km)  se distingue par une première partie en véloroute cheminant de vallées ombragées en ria, jusqu’au Pont de la Corde. La seconde partie en Voie Verte vers l’ancien évêché de Saint-Pol de Léon avant de rejoindre Roscoff : la capitale des Johnnies et petite cité de caractère. Un arrêt au port de Bloscon pour jeter un œil aux ferries qui filent vers l’Angleterre et l’Irlande. Les panoramas sur la Baie de Morlaix sont extraordinaires.

Le tronçon Morlaix-Carhaix (48 km) est une ancienne voie de chemin de fer réhabilitée depuis 2008. Cette liaison, en sous-bois monte doucement vers les magnifiques paysages et les crêtes des Monts d’Arrée. Ensuite les vertes forêts et bocages accompagnent la descente vers Carhaix. Sur ce parcours, 2 reines vous accompagnent : votre vélo et la nature.

Un esprit de liberté

Pour une balade familiale d’une heure ou une randonnée de plusieurs jours, la Voie Verte permet de rencontrer un pays : un patrimoine et une nature intacte à l’écart des grands axes de circulation. Vos vacances se font plus lentes, plus respectueuses de l’environnement, plus économiques, et vous permet un lâcher prise sur votre quotidien, donc mémorables et avec un esprit de liberté retrouvé.

Simplifiez-vous le voyage !

Accessible en TGV (4 heures de Paris-Montparnasse), Morlaix, la cité du viaduc et du poète Tristan Corbière, mérite à elle seule que l’on s’y attarde. Ses venelles, maisons à Pondalez (unique en Europe), le Port, son Musée, le «Pavé morlaisien», … sa longue histoire et son patrimoine sont à découvrir.
Rien de tel que la tranquillité d’un vélo pour partir à la rencontre du « pays », de ces habitants. Vous pourrez louer votre vélo au Pavillon de la Randonnée, situé dans le centre ville au pied du viaduc (500m. de la gare), c’est le lieu de rencontre des randonneurs et le point de jonction Nord-Sud de la V7.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s