Festival Tan Miz Du, du 24 octobre au 30 novembre

Du 24 octobre au 30 novembre, la langue et la culture bretonne sont à l’honneur dans le pays de Morlaix. Pendant 5 semaines ont lieu 43 manifestations, dont 10 en breton et 17 dans les deux langues, sur 16 communes, organisés par 29 structures différentes. Mais au delà des chiffres, le festival Tan Miz Du ce sont des moments de partage et de découverte au cours desquels bretonnants et non bretonnants se retrouvent et s’imprègnent de la langue et de la culture bretonne.
Festival Tan Miz Du 2013

Tan Miz Du, les origines…

Le festival est né peu après la création de l’association KLT (Kerne Léon Trégor) en 1999. L’objectif de cette fédération d’associations, basée à la manufacture des Tabacs, est la promotion de la langue et de la culture bretonne en pays de Morlaix. Dans ces années-là, il existait déjà diverses manifestations sur le territoire en octobre et novembre. KLT, sous l’impulsion de Yann Gilbert et Henri Simon, à l’époque président et vice-président, souhaite regrouper ces événements afin de leur donner une plus grande visibilité.
Le festival prend sa dénomination actuelle en 2001. Fañch Olivier, qui a participé au début de l’aventure se rappelle : « Le nom est venu de la conjonction du traditionnel « Mois noir » (Miz Du – Novembre en breton) et d’une expression qui commençait à être à la mode à l’époque « Mettre le feu » (tan voulant dire feu en breton). Les responsables des cours de bretondes bagadousdes cercles et de diverses autres associations veulent « mettre le feu » en montrant jour après jour au grand public ce qui se fait en langue bretonne et autour d’elle ». 

Mais monter un tel projet n’a pas été si évident que ça. Fañch Olivier nous précise qu’« à cette époque, le thème de l’identité bretonne restait encore un peu marginal dans la population et dans les médias. Il a fallu convaincre et prouver. Il a fallu trouver des financements. Chaque association organisatrice assumait le financement de l’animation qu’elle assurait. Le comité de pilotage finançait les frais de fonctionnement, la diffusion d’un dossier de presse, le tirage d’un dépliant et d’une affiche.(…) Il a fallu beaucoup de réunions pour réunir tout le monde mais un fois le processus lancé on a découvert la richesse de ce qui se faisait sur le territoire ». Il se souvient plus particulièrement d’une manifestation « un colloque « Culture, langue bretonne, économie : quels liens ? » ; A l’époque, il semblait incongru que l’identité bretonne puisse être un moteur de l’économie ».

Des objectifs atteints

Le nombre de communes participantes a augmenté au fur et à mesure, tout comme la durée du festival : 6 jours pour la 1ère édition, puis la 2ème 10, et la 3ème 16. C’était parti ! Aux associations fédérées par KLT (Skol Vreizh, Brezhoneg war Raok, Bagad Landi et Montroulez, Stollad Bro Landi, Skoliou Diwan,…) se sont ajoutées d’autres structures comme la MJC de Morlaix, le Théâtre de Morlaix, l’Espace du Roudour ou le centre de Luzec. KLT bénéficie de la reconnaissance des pouvoirs publics.
Résultat, le nombre de manifestations augmente et la réponse du public ne s’est pas fait attendre, plus de 5 000 personnes en 2012.« C’est un festival qui continue son chemin en toute modestie où les « petites manifestations » trouvent toutes leurs places à côté des plus grandes » nous dit Kristian Le Meur, actuel directeur de KLT. Il nous précise que «Tan Miz Du est aussi un festival ouvert à tous car la maîtrise de la langue bretonne n’est pas nécessaire pour y participer. Le breton est présent dans 40% des manifestations ».

Frankiz, Ar Vro Bagan

Le seul critère de sélection des manifestations est « l’existence d’un lien concret avec la langue ou la culture bretonne voire celtique »ensuite « KLT, coordinateur du festival, veille simplement à ce qu’il n’y ait pas par exemple le même type d’animation le même jour sur le même espace ». Que ce soit un concert de musique celtiqueune pièce de théâtre en bretonune conférence ou un fest-noz, l’idée est de montrer qu’il est possible de vivre et de faire des choses en breton, que la langue bretonne est bien vivante et qu’elle participe à la vie culturelle et économique du pays de Morlaix.

L’avenir

L’année prochaine, ce sera les 15 ans de Tan Miz Du et « KLT, nous dit son président, souhaite une belle continuité à Tan Miz Du ! En 2014, nous organiserons la quinzième édition. Nous réfléchissons dès à présent à la façon dont nous pourrions fêter cet âge ingrat de l’adolescence. Il y aura donc une continuité mais aussi des surprises pour donner les moyens à Tan Miz Du de se construire intellectuellement et affectivement… » 

Aval du

Les temps forts

Le festival Tan Miz Du a commencé le 24 octobre. De grands moments ont déjà eu lieu comme le grand fest-noz Mont da zansal du 26 octobre à Langolvas avec plus de 700 danseurs mais ce n’est pas fini.
D’autres événements vous attendent, notamment le concert d’Aval du, mélange original de chant breton, de guitare jazz et de musique classique le 24 novembre à l’espace du Roudour ; ou encore le fest-noz de clôture de l’édition 2013 avec sortie de CD du couple Le Roux / David à Guerlesquin le 30 novembre.

Programme complet disponible dans les offices de tourismes ou en cliquant sur lien : http://www.klt.fr/Agenda-Tan-Miz-Du.html

K.L.T
41 Quai de Léon
29600 MORLAIX
02 98 63 98 79 – 06 82 77 10 10
klt@wanadoo.fr
www.klt.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s