Morlaix, La belle « Ville en poésie »

Par ses venelles on l’explore, par ses venelles elle inspire les mots, les arts. À la fois cité médiévale, et ville-port, la cité aux 3 collines, berceau de Tristan Corbière se dévoile. Lors de votre prochaine visite en Bretagne, ajouter un brin de poésie et découvrez Morlaix, la belle « ville en Poésie ».

Morlaix, citée de Tristan Corbière, mais aussi…

Tristan Corbière (1845/1875), le poète est né au Manoir de Coat-Congar, à Morlaix. Ce « poète maudit » est l’auteur d’un seul recueil (mais ô combien classique) : « Les Amours Jaunes ». Recueil qui sera légué à la bibliothèque de Morlaix à la mort de cet illustre personnage. En hommage, la bibliothèque sera baptisée « Les Amours Jaunes ». En 2011, un timbre à l’effigie de Tristan Corbière est créé et édité.

Depuis décembre 2013, une édition de luxe numérotée (450 ex.) permet à tous les passionnés de découvrir une œuvre inédite que l’on croyait perdu. Ce manuscrit « Roscoff » (écrit à l’envers) est un recueil de textes et de peintures inédites (1860) et est édité aux éditions Françoise Livinec.

Une ville, un Label

CMJN de base

On le sait peu, mais Morlaix a obtenu en 2012 le label « Ville en poésie ». Celui-ci est attribué par l’association « Le Printemps des Poètes » aux villes et villages donnant à la poésie une place prépondérante dans la vie culturelle locale.

Un environnement propice à la poésie

Au cœur de la cité, la vie culturelle est foisonnante, ses artistes et auteurs nombreux. À Morlaix, la poésie est présente partout et tout au long de l’année.

Morlaix_Ville_Fleurie

L’ambiance ou devrait on dire les ambiances, qui se dégagent lors d’une déambulation au travers les venelles, inspire. Du récit des vieilles pierres, de l’architecture bigarrée des maisons à pans de bois, du fleurissement sauvage mais savamment orchestré, la subtile alchimie opère.

Accès universel à la culture

Les spectacles programmés par la ville, les divers moments de rencontres, de lectures, d’échanges avec les auteurs, les soirées contes, les expositions, le salon Multiples dédié à la petite édition et aux livres d’artistes, les divers festivals et manifestations (Tan Miz Du, Son ar Mein, …), tout est prétexte à un accès universel à la poésie, sous toute ses formes.

Depuis 2003, la Maison de la Poésie du Pays de Morlaix (3e ville en Bretagne après St-Malo et Nantes), œuvre à faire vivre la poésie, créer des transversalité vers les autres pratiques artistiques, à démocratiser cet art. À l’occasion des 10 ans, la publication du 1er numéro de la revue DIGOR, rend hommage au poète Max Jacob et René Guyomard.

Les bibliothèques de Morlaix disposent d’un fonds poésie, constamment enrichit, et destiné à tous, enfants ou adultes. Des ateliers d’écriture poétique sont également au programme de la vie scolaire.

Au cœur des arts : « Le Printemps des poètes » !

Cette année encore, les bibliothèques de Morlaix offriront diverses animations à l’occasion de ce 16e « Printemps des poètes ».

Affiche_Printemps_Poetes

Pour cette nouvelle édition, le plasticien et éditeur Gilles Plazy expose à la bibliothèque Les Ailes du Temps jusqu’au 29 mars.

Dans la chambre d’Orphée, il y a une sirène qui chante, une exposition à lire autant qu’à voir. Des poèmes, des dessins, des peintures en témoignage de cinq décennies d’activité littéraire et artistique

Le Programme sur le site des Bibliothèques de Morlaix

Au choix du mot, le mot émoi !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s