Une lettre de Renan Luce : pour ses fans bretons

« La Lettre », « Les Voisines », « Repenti »… autant de chansons et de mélodies que tout le monde connaît aujourd’hui et qui ont fait découvrir Renan Luce en 2006, à la sortie de son premier album. Originaire de la région de Morlaix en Bretagne, c’est à Saint-Jean du Doigt, au calme qu’il a posé ses valises et y a, entre autres, préparé son nouvel album, « d’une tonne à un tout petit poids », qui sortira le 7 avril. En cette occasion, nous l’avons donc sollicité, pour qu’il partage avec nos visiteurs, mais aussi avec le public local, son amour pour la région et les raisons de ce besoin de retour aux sources.

RENAN_LUCE_120-®Yann_Orhan-web

Renan Luce, l’enfant du pays

« Mon histoire s’est écrite dans la région. J’ai grandi ici, et j’ai ressenti le besoin d’y revenir. » explique-t-il. C’est ainsi qu’il s’est installé depuis quelques années déjà, avec sa compagne, Lolita Séchan, auteur de livres pour enfants, dans une maison de la campagne de Saint-Jean du Doigt. Malgré les nombreuses obligations qui l’éloignent de la Bretagne, il tient à y passer autant de temps que possible.

« Je suis ici tous les mois, parfois deux fois par mois quand c’est possible. J’aime écrire et composer dans le studio que j’ai aménagé dans ma maison. C’est un endroit qui me permet de m’isoler et d’être dans une bulle. »

Si la région de la Baie de Morlaix fait d’abord penser à la côte, c’est pourtant bien la campagne avant tout qui l’attire ici. « Je suis tout particulièrement attaché à la campagne. C’est très important pour moi. J’y ai grandi, près d’une ferme, entouré de champs. C’est toute cette ambiance que je trouve poétique et qui me tient à cœur. »

Mais malgré cet attachement terrien avant tout, la mer a quand même ses faveurs. « Un de mes coins préférés au bord de la mer, c’est la plage située en aval du moulin de Trobodec, à Guimaëc. C’est mon coup de cœur. J’adore m’y balader, le coin est magnifique ; une crique de sable fin, enclavée, et surplombée par des falaises couvertes de fougères. »

Ces balades en bord de mer et le calme paisible de la campagne dans lequel il aime à s’isoler ont participé à l’élaboration soigneuse de ce troisième album, qu’il a préparé pendant quatre ans.

Un nouvel album « fait maison »

« Toutes les chansons de ce nouvel album ont été écrites chez moi, à Saint-Jean. » confirme-t-il. Un album que l’on pourra découvrir en intégralité le 7 avril 2014, mais qui a déjà fait le buzz sur internet, avec la chanson « Appelle quand tu te réveilles ».

« Au début, on avait envisagé de tourner le clip sur une plage, et puis finalement c’est l’idée des décors en dessin qui a été retenue. »

Bien sûr, à l’annonce de ce nouveau disque, Renan Luce est également attendu par le public local. « La tournée commence avec la sortie de l’album. Elle est prévue d’avril à juin mais à l’automne prochain des dates supplémentaires devraient s’ajouter au programme déjà annoncé, avec, qui sait… peut-être un concert à Morlaix ? »

Renan-Luce-album-d'une tonne à un tout petit poids

Nous lui souhaitons beaucoup de succès pour ce nouvel opus et son périple sur les routes françaises. Et à l’issue de cette nouvelle aventure, ses pas le ramèneront vers son coin de Trégor Finistérien.

Site officiel Renan Luce

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s