Morlaix, ville fleurie : les artisans enjoliveurs de quotidien

Depuis 2011, Morlaix est labellisée « Villes & villages fleuries » deux fleurs. Cette année, elle est en lice pour une troisième fleur. En attendant les résultats du concours en novembre, rendons hommage aux artistes et poètes : les jardiniers du service des espaces verts.

Des jardiniers, que dis-je, des joailliers !

À Morlaix, les 17 « joailliers » du service des espaces verts de la ville s’attachent à embellir notre quotidien, à mettre en scène notre cadre de vie. Que l’on y vive ou que l’on soit de passage, c’est toujours un ravissement pour les yeux. La subtile alchimie opère entre l’architecture bigarrée des maisons à pans de bois et le fleurissement sauvage, mais savamment orchestré.

Morlaix-viaduc-ville-fleurie

 

Les mains vertes !

On ne les voit pas forcément mais ces « joalliers » sont présents tous les jours dans les rues, les squares, dans les quartiers.

Ce service gère 110 hectares d’espaces verts, près de 1200 mètres carré de massifs floraux, environs 18400 plants… De l’entretien des espaces verts, des terrains de foot à l’élagage des arbres, la plantation de semis, ou l’entretien des parterres, il jongle avec le calendrier et les saisons, et tout en colorant de fleurs les bâtiments publics.

Surplombant la vallée centrale, la verte vallée de Ty Dour offre une agréable balade chlorophyllienne et la découverte du verger conservatoireoù on y découvre des variétés anciennes de pommiers.

Une empreinte sur la ville

Depuis quelques années, le fil conducteur à l’embellissement de la ville est le fleurissement sauvage. Et chaque année, une couleur diffère. En 2014, le ton des couleurs chaudes est de mise et se décline sous différentes essences (verveines, pétunias, tabacs, cléomes, cosmos, pavots, solanums, angelonia serena, …). Une dynamique collective locale … un impact départemental.

Morlaix-ville-fleurie

 

Une empreinte sur le Finistère

Le 19 février dernier, le Penn ar Bed, le Finistère, a intégré le réseau du label des « Départements Fleuris ». Ce trophée récompense les départements français les plus actifs, les plus dynamiques, dans l’amélioration du cadre de vie des habitants, des touristes, et cela à travers des actions liées à l’aménagement, la préservation de l’environnement, …

 

Morlaix-ville-fleurie3

Le label « ville fleurie » : un travail d’équipe

Concourir au label « Ville Fleurie » se prépare pendant plus d’un an. Dès lors le choix de la thématique retenue, il faut acheter ou produire les plants. Tout au long du processus, le travail est collectif. L’environnement est pensé dans sa globalité. Les massifs, les décorations, les sculptures, tout est dessiné sur plan, codifié, de manière à obtenir une mise en scène des plus sensationnelles, des plus esthétique, des plus photogéniques.

Les critères concernant l’aspect écologique et le développement du durable sont primordiaux. Le choix de la variété des espèces limitera le travail d’entretien, le broyage des résidus de l’élagage est utilisé pour le paillage, des rétenteurs d’eau sont utilisés pour l’arrosage, les traitements phyto se font au maximum par les produits bio-dégradables.

Avec l’arrivée des premières jonquilles, primevères et autres crocus dans les parterres, commençons à parler et envisager l’arrivée de la belle saison fleurie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s