Riboul an dour, invitation à découvrir l’histoire d’une lavandière des Monts d’arrée

À quelques kilomètres au sud de Morlaix, sur le versant nord des Monts d’Arrée, Deneza et Goulven ont trouvés des objets mystérieux dans la malle de leur grand-mère ! Suivons ces deux jeunes enfants dans leur aventureux jeu de piste à travers les rues du Cloître-Saint-Thégonnec, sur le Riboul an dour !

Ouvrons la malle au trésor !

« Nous avons trouvé ces objets dans notre grenier alors que nous jouions à cache-cache », nous raconte Goulven. « Il faut bien avouer, ça faisait un petit bout de temps que nous essayions d’ouvrir la malle au trésor de notre arrière grand-mère Marie Jeanne. Nous y avons trouvé douze objets ! Deneza et moi sommes restés éveillés toute la nuit tant nous étions excités par notre trouvaille ! Au petit matin, nous avons décidé de partir à la recherche d’explications concernant ces étranges objets ».
Le meilleur endroit pour ce jeu de piste ? « Les rues de notre ville, Le Cloître-Saint-Thégonnec, niché au pied des Monts d’Arrée ! »

Les géants du Cloître-St-Thégonnec

Histoires d’eau au Cloître Saint-Thégonnec

Quelques personnes âgées se tenaient prêt du lavoir du village. Deneza m’a alors dit « Nous devrions parler à ces personnes ! Ce sont les mieux placées pour nous répondre ! ». En effet, nous avons fait la connaissance de Jean, Marguerite, Jeanne et Joséphine.
Nous avons appris ce que signifiait l’expression « Radio Lavoir », comment la vie des Cloîtriens était rythmée par le lavoir et la façon dont les habitants lavaient leur linge auparavant.
À la fin de la journée, nous avions découvert la signification de tous nos objets. Le « Kabellig badien » (bonnet de baptême), le « Pod kambr » (pot de chambre) et le « Poump an dour » (pompe à eau) ont pris tout leur sens. Mieux encore !!
Nous avons découvert que notre arrière grand-mère Marie-Jeanne était la dernière lavandière du Cloître Saint Thégonnec !
Nous avons eu toutes les réponses dont nous avions besoin grâce aux éléments historiques encore présents dans le village, et grâce aux Cloîtriens qui nous ont aidés à découvrir l’histoire liée à l’eau.

Collage-riboul1

 

Et vous, ça vous tente ?

Si vous aussi vous êtes curieux de découvrir l’histoire de l’eau et l’utilisation que nos grands-parents ou arrière grands-parents en faisait, venez avec nous vous balader dans les ruelles du Cloître Saint Thégonnec ! Il suffit de suivre les traces (blanches), au sol, des boutou coat (les sabots) de Marie-Jeanne, au départ du Musée du Loup !

Collage riboul2

Ce circuit de découverte est particulièrement adapté aux familles du fait de son faible dénivelé et de sa faible distance. En effet, le parcours est de 1.5km et permet aux familles de le boucler en un temps maximal de deux heures. En complément, un tracé indiqué en bleu, offre la possibilité aux personnes à mobilité réduite de vivre cette aventure.

Une action pour tous portée par une association locale

L’association Au fil du Queffleuth et de la Penzé a pour but de protéger et valoriser le patrimoine naturel et culturel en Pays de Morlaix, dans le Finistère. L’association propose des activités originales sur le département dans le but de sensibiliser le plus grand nombre à la découverte de la nature et à la protection de l’environnement !

Au fil du Queffleuth et de la Penzé, 10 Place de l’Eglise, 29 410 Pleyber-Christ
T 02 98 78 45 69 – afqp@free.fr

Publicités

Une réflexion au sujet de « Riboul an dour, invitation à découvrir l’histoire d’une lavandière des Monts d’arrée »

  1. Ping : Riboul an dour, invitation à déco...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s