Sortie sur l’estran : aaah, que la nature est bien faite !

La littorine, la radula, la balane, ou encore les gibbules, les syngnathe ou les anomies : mais qu’est-ce que c’est donc que tout ça ??

Rassurez-vous, vous n’êtes pas à une conférence hautement pointue sur les espèces disparues il y a des millénaires, mais bien sur l’estran, juste là à Carantec à suivre une sortie nature mise en place par l’office de tourisme et la mairie de Carantec. Et pour vous apprendre tous ces rudiments de vocabulaire, Yann, un animateur de l’association Bretagne Vivante est votre guide.

groupe, estran, sortie nature, Carantec, Finistère, Bretagne

Une première récolte

RDV est donné au port et la petite troupe d’une vingtaine de participants s’élance à l’assaut de l’île Callot sur la chaussée à découvert ne sachant pas encore trop bien où va les mener cette petite marche… L’arrêt se fera une petite demi-heure plus tard sur l’une des plages de l’île élue par Yann.

Ce cours en pleine nature démarre par une exploration libre au niveau des rochers en haut de la plage. Armés de petites boîtes, chacun a pour mission de récolter toutes espèces vivantes ou mortes ! C’est fièrement que les enfants rapportent leur trésor à Yann qui entreprend un inventaire précis de chaque trouvaille.

plage, estran, sortie nature, Carantec, Finistère, Bretagne

Voici donc la petite littorine bleue, une sorte de bigorneau que l’on trouve uniquement dans la partie haute de l’estran. Et voici la patelle, encore appelée bernique, ou brenig en breton, et dont la particularité est d’avoir une très longue radula, c’est à dire une langue râpeuse qui lui sert à manger des algues sur les rochers.

Le saviez-vous ?

Savez-vous reconnaître un bigorneau « de chien » comme on les appelle par ici d’un vrai bigorneau ? Eh bien, le premier est nacré à l’intérieur de sa coquille contrairement à l’autre ! Il se situe aussi souvent plus haut sur l’estran. Si nous les goûtons peu en Bretagne, ce n’est pas le cas dans le sud de la France où on les mange sans souci !

Place ensuite à l’anémone de mer, puis à la balane, petit crustacé qui vit collé sur les rochers (on en trouve aussi sur les baleines ou les bateaux). Au-delà de faire mal aux pieds de qui s’y frotte, la balane fait preuve d’une grande intelligence puisque lorsque la marée redescend, elle ferme sa carapace pour conserver suffisamment d’eau et ne pas sécher.

Moment d’effroi quand un enfant brandit fièrement un crabe vert ! Alors mâle ou femelle ? Son abdomen en forme triangulaire nous apprend qu’il s’agit d’un mâle. Ceux-là ne sont pas particulièrement goûteux, sauf dans la soupe !

petit crabe, estran, sortie nature, Carantec, Finistère, Bretagne

Yann nous fait remarquer une particularité des rochers de la plage tous ornés de curieuses bandes noires : c’est le lichen qui les colonise et les colorise ainsi, marquant aussi la limite de la marée haute sur la plage.

Une nature ingénieuse

Quelques mètres plus bas, la vie s’étoffe. Sous les fucus, ces algues brunes qui telles des arbres permettent à d’autres espèces de vivre à leur abri, sous les rochers, s’ouvre un monde grouillant de petits crabes, de gobies et blennies, de gibbules (mollusques gastéropodes). Voici une anomie, sorte de toute petite huître qui servait autrefois à faire des boutons.

gobie, estran, sortie nature, Carantec, Finistère, Bretagne

Plus on s’approche de la mer et plus la vie sur l’estran se multiplie. Alors que le groupe commence à s’enfoncer sérieusement dans l’eau en raison de la marée qui commence à remonter, il est encore temps de découvrir de tout jeunes crabes dormeurs et un bigorneau perceur, coquillage redoutable qui n’hésite pas à percer ses congénères pour les dévorer ! Dernière curiosité à l’inventaire de cette sortie : le génial tube de protection à base de mucus recouvert de débris de coquillages fabriqué par le lanice, ce petit ver sédentaire.

enfants, estran, sortie nature, Carantec, Finistère, Bretagne

Conclusion de ce cours de sciences nat in situ : la nature est immense et vraiment bien faite sur cet estran que nous ne regarderons plus jamais avec les mêmes yeux !

Pratique : 

Sorties sur l’estran en été, à Pâques et à la Toussaint.

Renseignements et réservations auprès de l’office de tourisme de Carantec :

T 02 98 67 00 43 / carantec@tourisme-morlaix.fr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s