Les algues, un peu, beaucoup, passionnément.

C’est une histoire de passion, qui a commencé par un déclic à Locquirec, en Bretagne. « Lorsque l’on est sensible à la nature, à l’environnement et la santé, que l’on aime la mer et la pêche à pied, on ne peut qu’être interpellé par les algues, on prend soudainement conscience que tout est là »raconte Régine Quéva.

 

cuisine-algues2C’est ce qui s’est produit, lors d’une première sortie à la découverte des algues. Impressionnée par le fait que l’on puisse aussi les manger, comme le seront plus tard les nombreux stagiaires qui vont l’accompagner lors de ses escapades sur l’estran, elle décide de s’y intéresser de plus près. « Il faut savoir que la Manche représente le plus grand champ d’algues d’Europe, une richesse fantastique, dont les bienfaits s’appliquent dans de nombreux domaines »

C’est le début d’une aventure extraordinaire qui la conduit tout d’abord à approfondir ses connaissances sur les algues bretonnes. Elle découvre chaque jour quelque chose d’étonnant : elles nous fournissent en oxygène, elles contiennent plus de quatre-vingt éléments bénéfiques pour la santé et pourraient fournir 80 % de l’alimentation mondiale… Et Locquirec, partie la plus à l’est de la Baie de Morlaix en regorge.

Un premier livre générique sur les algues sort chez Marabout, d’autres suivront. Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Forte de ses connaissances, Régine se passionne aussi pour les applications des algues en cuisine.

algues-locquirec

Dès lors, elle entraine ses stagiaires dans une surprenante découverte : à marée basse, lors une balade instructive sur l’estran, à Poul Rodou ou dans des coins tenus secrets, elle enseigne la manière dedistinguer les algues, de les cueillir avec respect et l’art de les cuisiner lors d’un atelier.

Les participants transforment leur cueillette, somme toute peu glamour à première vue, en de délicieuses recettes : le Rocher Breton à la Nori grillée, l’ Algrume au wakamé, le nougat glacé aux algues…et bien d’autres encore.

Sa rencontre avec Cathy, restauratrice à Plestin, la conforte dans sa pratique. Une association « les croqueuses d’algues » voit le jour, qui propose de nombreuses manifestations très suivies.

cuisine-algues1

Pionnière hier, Régine est aujourd’hui reconnue comme spécialiste des algues et avec son association, est approchée par de grands chefs comme Julien le Marié à Rennes ou Mathieu Kergoulay du manoir de Lan Kerellec.

Vous la retrouverez bientôt sur l’estran lors des grandes marées, mais aussi pour ses sorties et stages tout au long de la saison. Une expérience étonnante à ne pas manquer, faite de convivialité, de partage, et de gourmandises.

Le programme est disponible à l’Office de Tourisme de Locquirec

cuisine-algues4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s