Le Ty Coz, une institution morlaisienne

Pour ce nouveau rendez-vous qui fait suite à une série d’articles sur ces lieux « secrets de Morlaix » mais pourtant ouverts à tous, nous vous proposons de pousser la porte du 10 venelle au beurre.

Le café « le Ty Coz », un incontournable de notre cité historique

Nous rencontrons Cécile dans cette maison du 15ème siècle (1452). Le lieu est chargé d’histoire, c’est la promesse de belles surprises architecturales.

 Le Ty Coz est l’une des références de départ comme maison à Pondalez. Peu de maisons antérieures à l’attaque anglaise de 1522 existent encore aujourd’hui. 
À la terrasse, un des membres du café architecture nous parle avec plaisir de la richesse de ce lieu et de son évolution au fil des siècles.



Une succession de personnages dans cette maison à Pondalez

Cécile poursuit avec l’histoire des propriétaires. La maison est un bar restaurant, Chez Larhantec, jusque dans les années 1960.
Le commerce bénéficie alors de la proximité des halles de style Baltard qui occupent depuis 1867 le parking actuel, place Allende. À la fin des années soixante, le bar est repris et devient quelque temps Le Bar des Amis.

C’est en 1971 que Roger Le Jan et son épouse Christiane rebaptisent le bar « Le Ty Coz », ce qui signifie « la vieille maison » en breton. C’est à cette époque qu’ils voient les halles se démonter. 
Après le décès de son mari, Christiane tiendra le café pendant 14 ans.

En 2006, Christiane passe la main à Cécile qui n’avait pas imaginé qu’un jour elle aurait la chance de reprendre le bar. Cécile et ses parents connaissaient déjà le bar et étaient clients. C’est au retour de sa saison en Savoie, à l’occasion d’un apéro, que Christiane lui lance l’idée de reprendre le bar. « Christiane est le genre de femme dynamique qui a un état d’esprit très ouvert. Elle a côtoyé des gens de tous les âges, on peut lui parler de tout. »

L’évolution de ce bar atypique du pays de Morlaix

Depuis 11 ans, le bar évolue constamment tout en gardant son âme d’antan et en proposant régulièrement des ateliers, expositions, concerts… 
Des améliorations sont apportées au fil des années, notamment les toilettes qui ont été déplacées au fond du bar, « pour permettre d’agrandir la salle », le plancher à l’étage, la salle de réunion au 2ème étage pour la vie locale…

Plus récemment, l’aménagement d’un espace de cuisine dans le prolongement du comptoir à l’accueil. L’escalier a changé de côté et une arrière cuisine a été faite à l’étage.

Depuis un an, le café propose de la restauration. Dans un premier temps l’idée était d’apporter de petites choses à déguster à toute heure avec les produits du marché. 
À l’occasion du festival Panoramas, Cécile a suggéré une « formule Panoramas » pour inviter les festivaliers à manger sainement et des produits de saison pour la plupart bio. Son souhait est de privilégier les circuits courts.

Un bistrot riche en échanges

Un samedi, jour de marché à Morlaix, un producteur de légumes plaisante sur le fait qu’en venant ici il boit la soupe de ses propres légumes !
Les producteurs avec qui elle travaille sont devenus ses amis : « je suis en accord avec mes convictions, ce sont des relations amicales autant que professionnelles ».

À tout moment de la journée, on peut venir y déguster des bières locales ou vins bio au verre. L’ardoise nous propose plateaux apéro, salade du jour, soupes, tartines…
On y vient aussi pour des ateliers tricot, herboristerie, causeries… « J’aime beaucoup l’esprit bistrot multigénérationnel. Beaucoup disent également que c’est un lieu associatif ».

Des nouveautés à venir….

Une nouvelle animation est proposée cet été. Il s’agit des « Mercredis de la Cour », de 18h à 20h sur la terrasse annexe, dite la Cour. Au programme : jazz manouche, spectacles enfants, spectacles de rue, musique électro, musique irlandaise… En cas d’intempérie, pas de panique, tout aura lieu à l’intérieur.

« D’autres projets sont en cours avec notamment la création de chambres d’hôtes dans la maison de la cour extérieure. On avance à notre rythme ». Cécile nous confie qu’à terme elle aimerait y accueillir les artistes de Panoramas ou du théâtre, des familles, des randonneurs… « Quelque chose de cosy et chaleureux en cohésion avec l’esprit du bar ». Elle souhaite offrir une prestation qu’elle-même recherche lors d’un voyage.

Ce café est à découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore, vous vous y sentirez comme à la maison. C’est un lieu agréable et chaleureux, où l’on partage des moments dans la convivialité.

Contact

Ty Coz
10 venelle au beurre

29600 Morlaix

02 98 88 07 65

>> 
Retrouvez également les animations et ateliers du Ty Coz sur www.sortiramorlaix.bzh

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s